Début des travaux pour interconnecter les réseaux de chaleur de Limoges Métropole

un ouvrier relie des tuyaux placés dans un fossé au milieu d'un chantier

Limoges Métropole est un territoire engagé dans la lutte contre le changement climatique à travers diverses actions. C’est pourquoi, à partir du 15 février 2021, la Communauté Urbaine a entamé des travaux pour interconnecter ses réseaux de chaleur. Une opération qui permettra à la Centrale Énergie Déchets de Limoges Métropole de vendre plus d’énergie et d’améliorer sa performance environnementale.

UN RÉSEAU DE CHALEUR, QU'EST-CE QUE C'EST ?

Le réseau de chaleur est un système de chauffage à l'échelle urbaine. Via des canalisations spécifiques, la chaleur produite par des usines comme la Centrale biomasse ou la Centrale Énergie Déchets de Limoges Métropole, est distribuée aux clients. Cette chaleur est principalement utilisée pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire des bâtiments par un échange de chaleur entre l’eau chaude du réseau urbain, dit primaire, et l’eau chaude du réseau du bâtiment, dit secondaire.

LES TRAVAUX D'INTERCONNEXION DE CES RÉSEAUX

Afin d’optimiser la distribution de l’énergie récupérer depuis l’usine d’incinération et de consommer moins de gaz naturel, Limoges Métropole a démarré son chantier pour interconnecter ses réseaux de chaleur.

Deux tuyaux de 250 mm de diamètre seront posés le long de l’Autoroute A20, sous le chemin de service de la Direction des Infrastructures Routières du Centre-Ouest (DIRCO). Comme ce chantier nécessite des travaux d’élagage, Limoges Métropole procédera en 2022, à une campagne de replantation de la lisière du bois de La Bastide.

Cette opération, inédite en Nouvelle-Aquitaine, permettra à la Centrale Énergie Déchets de Limoges Métropole (CEDLM) de vendre plus d’énergie et d’améliorer sa performance environnementale. Également, en valorisant plus des deux tiers de son énergie produite, la CEDLM obtiendra le statut d’Unité de Valorisation Énergétique et disposera d’un régime fiscal financièrement plus intéressant.

CALENDRIER DES TRAVAUX

  • Février 2021 : création de la piste temporaire de chantier ;
  • Avril à décembre 2021 : pose de tuyau de long de l'A20 et construction de la sous-station d'échange au niveau du parking de L'Aquapolis ;
  • 1er trimestre 2022 : replantation de la lisière du bois de la Bastide.